ANTIQUITÉS TRÉANTON

Collection unique
de meubles et objets
de toutes époques

Atelier de sculpture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

40, rue de Paris
29600 MORLAIX

Tél: 02.98.88.07.82

Ouvert du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h
le samedi sur rendez-vous
fermé le dimanche

Contact

 

Retour à la page d'accueil


Histoire de la Galerie Antiquités Tréanton à Morlaix

English Version



Au bas des Cent-Marches

Le magasin Tréanton fut créé en 1904 par le sculpteur Jean Marie Tréanton (en médaillon ci-dessous). L'atelier de restauration et de sculpture se trouvait alors au bas des Cent-Marches à Morlaix, comme on le voit sur la reproduction de la carte postale ci-dessous. Le magasin Tréanton fut l'un des premiers magasins d'antiquités en France.

Retour en haut de la page


Le 7 rue Longue

 

Après la fin de la première guerre mondiale, l'atelier fut transféré au numéro 7 de la rue Longue, comme on peut le voir sur la photo ci-contre. Au milieu de son équipe, mon arrière grand-père Jean Tréanton bien reconnaissable par sa moustache bien fournie, se trouve sur cette photo dans l'ouverture de la porte sous l'enseigne qui ornait aussi l'atelier du bas des Cent-Marches.

L'atelier de restauration de meubles employa jusqu'à 15 personnes. Le sculpteur Job de Locronan fut un des nombreux apprentis de Jean Tréanton au 7 rue Longue.

 

Après avoir longtemps travaillé à l'atelier (voir photo ci-dessous), Lucien Tréanton succéda à son père en 1933, puis épousa Janine Montusclat en 1948.

Lucien Tréanton, que l'on voit devant le magasin du 7 rue Longue sur la photo ci-dessous, se spécialisa dans la sculpture de saints bretons, tout en continuant à acheter, restaurer et vendre meubles et objets d'art anciens.

Retour en haut de la page


Le 40, rue de Paris

Lucien Tréanton décida en 1953 d'augmenter considérablement la surface du magasin et de transformer une ancienne conserverie de beurre de la rue de Paris en la plus grande galerie d'antiquités de Bretagne et l'une des plus grandes de France (2700 mètres carrés de surface sur trois étages). L'ouverture de la "Galerie d'Art L. Tréanton" au 40 rue de Paris fut l'occasion de quatre grandes conférences "Art et littérature" auxquelles prit notamment part Léo Ferré (1958).

Leur fille Donatienne (ci-dessus à gauche), abandonnant une carrière musicale très prometteuse qui l'amena notamment à chanter en concert deux fois à l'Olympia avec le groupe Tribu, se passionna elle aussi pour les antiquités et surtout pour la sculpture de saints bretons qu'affectionnait son père Lucien (ci-dessus à droite).

Après une vie débordante d'activités (champion de Bretagne de 400m, vice président de la Fédération Française de Volley Ball, fondateur du Morlaix Volley Club, du Club Nautique Morlaisien et du Boxing Club Morlaisien), Lucien Tréanton s'éteignit en 1982, confiant la Galerie d'Art L. Tréanton à sa femme Janine (ci-dessus) et à sa fille Donatienne. Très complices, mère et fille tinrent joyeusement le magasin pendant presque vingt ans, jusqu'au décès brutal de Janine Tréanton en 2001.

Désormais seule gardienne d'une galerie d'objets d'art unique en France et héritière d'une tradition bientôt centenaire, Donatienne Salvant-Tréanton épaulée par Pascale Goasdoué attend avec plaisir votre visite dans ce lieu chargé d'histoire.

Benoit Salvant (Décembre 2002)


Retour à la page d'accueil